Objectif du site - www.galiam.net

Rechercher
Aller au contenu

Menu principal :

Objectif du site

Informations

Vous pouvez traduire dans la langue souhaitée


 
 
 
 

Après lecture de cet objectif et par rapport à ce même objectif,  vous pouvez faire
des suggestions


 
 
 
 
 
 
 


Après une carrière de plus d'un quart de siècle dans les métiers de l’éducation,  j'aurais pu écrire un livre, un pavé, pour y détailler réussites et insuffisances observées au niveau du Primaire, du Secondaire et du Superieur. Bien que cela ne soit pas totalement exclu, il m' apparait urgent d’appréhender ces aspects, via Internet, cet outil  désormais incontournable et désormais plus  accessible que certains livres.

Mon objectif  est d’appeler l’attention de l’internaute et notamment de l’internaute africain, sur les desseins de l’action éducative depuis un demi-siècle. Le meilleur moyen de poser un regard impartial sur les résultats obtenus consiste à se poser des questions simples et tacher d’y répondre avec sincérité et objectivité.

Par exemple :
- A quelle hauteur notre Education Africaine a-t-elle contribué à installer notre société dans son siècle ?
-  A quel niveau notre Ecole Africaine a-t-elle permis de résorber la pauvreté ?
- Notre action éducative a-t-elle permis de combler de manière significative le fossé creusé entre nos pays et  ceux du G8 (Allemagne, Canada, États-Unis, France, Italie, Japon, Royaume-Uni, Russie), entre nos pays et les Brics (Brésil,  Russie, Inde, Chine et l’Afrique du Sud)  entre nos pays et les Dragons asiatiques ( Corée du Sud,  Hong Kong,  Singapour et  Taïwan) ?

Comparaison n’est pas raison mais, une comparaison désintéressée,   peut donner un éclairage utile à la problématique qui l’a engendrée. Prenons par exemple un pays développé comme  le Japon,  et un de nos pays, la Côte e'Ivoire. Ils sont,  à peu près,  de même superficie.

Le Japon (
377 944 km²) dont on dit qu’ « à l'exception des produits de la pêche (poissons, crustacés, baleines), auxquels s'ajoutent quelques industries minières et l'exploitation forestière, Les ressources naturelles sont faibles »

La Côte d’Ivoire (
322 460 km²) Pays producteur  de coton, de palme, de café, de cacao (1 er producteur mondial), pays dont le sous-sol dispose de cobalt, de phosphate, de cuivre, de fer et d’or, de gaz et de pétrole. Puis question :
En 2012 que manquait-il à la Côte d’Ivoire pour que son PIB ne soit que  
0,41 % du PIB du Japon  soit  24, 68  milliards de dollars contre 5007 milliards de dollars  pour le Japon ?  

Réponse :
Nous citons une des  réponses possibles et objectives:
«L’éducation et la formation sont considérées comme des facteurs décisifs du développement économique, dans la mesure où elles fournissent aux Etats des cadres supérieurs, des cadres moyens et les techniciens requis pour le développement national. Elles préparent les jeunes à participer activement à la construction de la nation en développant en eux des compétences, des savoirs et en leur inculquant des comportements civiques pour la promotion d’une vraie démocratie

Alors,
cap sur, ou plutôt,  retour sur l’Emploi, l’Education et la Formation si l’ambition légitime est l’élimination du chômage et de la mendicité, si  le désir est une  africanisation bien comprise de l’économie et de l’emploi, au moyen d’un minimum  culturel et  à l’acquisition d’une formation professionnelle adéquate, outil indispensable pour une bonne insertion sociale et pour l'éclosion d'une intelligence économique compétitive.

Après ce qui précède chacun peut comprendre que l’objectif de ce site est d'abord de provoquer la réflexion sur les situations éducatives de nos pays en développement. Une réflexion qui doit permettre de proposer un début de réponse. Quelle que soit cette réponse, elle ne saurait exclure, avec raison, mon  appel pressant à la formation initiale et continue des formateurs, à un renouvellement des compétences sans cesse actualisées  et ajustées à la demande sociale et aux NTIC (Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication), d'où un site web pour le dire, afin que chacun, à son niveau, appréhende, avec objectivité et anticipation, les défis liés à sa propre responsabilité. Vision, objectivité et anticipation, ... c’est ce que signifie le nom de ce  site : galiam.  

Galiam permet, dans l'immédiat,  à ceux qui le désirent,  de réviser quelques notions de grammaire, de vocabulaire, de  conjugaison, de maths, de  philosophie  et pour les enseignants, de  docimologie.

 
 
 
 
 


Tu dois sans cesse réfléchir.  Tu dois toujours anticiper.

 
 
 
 
 
 
 
 
Retourner au contenu | Retourner au menu